De nos jours un rapide survol des relations entre
l’Allemagne et la France renvoie instinctivement à la guerre de 1870, aux deux conflits mondiaux du xxe siècle, à la
réconciliation qui s’ensuivit et au pilotage de la construction européenne. Ce serait oublier que cette histoire récente se nourrit d’une histoire beaucoup plus ancienne dont les
racines plongent plus de mille ans en arrière. L’Allemagne et la France procèdent en effet du même acte de naissance, un jour d’août 843 à Verdun qui démembra l’empire de Charlemagne.
Après quoi, elles se sont déchirées, rapprochées, de nouveau déchirées et de nouveau rapprochées, tissant entre elles, le plus souvent sans le vouloir, une destinée commune forgée
de toutes leurs différences accumulées au cours du temps.
Le présent ouvrage retrace le passionnant parcours en commun de deux nations, tantôt amies, tantôt ennemies, dont les démêlés ont longtemps tenu le premier rang de l’histoire mondiale. Depuis la rivalité des « fondateurs », Charles le Chauve et Louis le Germanique, jusqu’aux malentendus de Napoléon III et de Bismarck qui conduisirent aux tragédies du siècle suivant.

Quand le ly affrontait les aigles

20,00 €Prix