top of page

Depuis plus d'un siècle, Marseille baigne dans le crime, comme si la figure de " l'homme tué " immortalisé dans la grotte Cosquer planait au-dessus de la ville, tel un funeste présage. Il suffit de citer des affaires, des noms, de Carbone et Spirito aux frères Guérini, en passant par la tuerie du bar du Téléphone, la tuerie d'Auriol ou l'affaire des cliniques, pour comprendre que la cité phocéenne a depuis longtemps un rapport particulier à la violence. Et le temps n'y fait rien. Au contraire, Marseille semble même s'enfoncer toujours un peu plus dans cette spirale infernale avec la pluie de règlements de comptes qui s'abat sur elle depuis plusieurs années. Au secours Pagnol ! Que sont devenues les parties de belote sur les quais du Vieux-Port au rythme chantant de l'accent provençal ?

Cette violence est-elle rédhibitoire ? Comment les autorités tentent-elles dans la douleur de dénouer les fils ténus de cette situation dramatique ? Avec quels moyens ? Pour quelles ripostes ? La doctrine a-t-elle changé ? Pilonnage, méthode pro-active... Ces contre-attaques sont-elles toutes vouées à l'échec ?

 

 

Règlements de comptes à Marseille

21,00 €Prix
  • Journaliste à La Provence pendant 36 ans, spécialiste de la rubrique " police-justice ", Denis Trossero connaît la cité phocéenne et ses arcanes comme personne. Dans ce livre il égrène un certain nombre de vérités, dont plusieurs n'ont jamais été dites ni écrites, sur le fonctionnement, ou plutôt le dysfonctionnement de nos institutions.
    Un ouvrage salutaire. Et incontournable.

bottom of page