Christian Laborde pousse la porte de la ferme « Les Gouttes » à Masbaraud-Mérignat, où Maria et Martial Poulidor sont métayers, ressuscite l’enfance paysanne de Raymond, avec les animaux, les arbres. Tout est beau et brutal, rude et merveilleux. Le 2 août 1956, Raymond Poulidor, que la Creuse a doté d’une force incroyable, enfourche un vélo de fortune et lâche Louison Bobet dans le col des Lestards. Poupou, c’est fou !
Christian Laborde n’a besoin que d’une poignée de phrases pour envoyer au tapis l’idée reçue selon laquelle Raymond Poulidor serait un éternel second. Eternel second, celui qui, le 19 mars 1961, transforme Milan-San-Remo en Milan-San-Raymond ? Eternel second, celui qui, âgé de 38 ans, lâche Eddy Merckx dans le Pla d’Adet et remporte l’étape-reine des Pyrénées ? Raymond Poulidor est présent, avec son maillot Mercier, ses exploits, son sourire et son amour de la vie, à chaque page de ce livre vibrant, plein de punch.

Poulidor by Laborde

14,00 €Prix