Le 26 juillet 2019, l’édition du Tour de France la plus haletante de ce siècle bascule. Pour la première fois dans l’histoire de la Grande Boucle, une étape est arrêtée et ne repartira pas. Au motif d’une météo apocalyptique, les orga- nisateurs interrompent la course entre le col de l’Iseran et Tignes. Journée d’orage mais aussi de gestion de crise dans les voitures d’ASO - l’organisateur du Tour de France - et de désespoir pour les rêves de victoire tricolore.Thibaut Pinot, en larmes, abandonne le Tour tandis que Julian Alaphilippe cède son maillot jaune à Egan Bernal. Fallait-il arrêter la course? Était-ce la seule solution à la disposition des orga- nisateurs ? La décision prise par ASO était-elle conforme au règlement ?

Guillaume Di Grazia, qui suit le Tour de France pour Eurosport depuis plus de 20 ans, mène l’enquête. Agrémenté de témoignages de cou- reurs et patrons d’équipe (Julian Alaphilippe, Marc Madiot, Patrick Lefevere, William Bonnet, etc.) et des hommes en charge du plus grand évènement sportif annuel mon- dial (Christian Prudhomme, Thierry

Gouvenou, etc.), ce livre revient en détails sur cette journée d’anthologie. Avec, en point de mire, cette question : Julian pouvait-il gagner le Tour?

ORAGE ET DESESPOIRS

19,00 €Prix

    NOUS SUIVRE

    • Instagram Social Icon
    • Facebook Classic
    • Twitter Classic
    • LinkedIn Social Icon

    ©Mareuil Éditions 2015