« Citius, altius, fortius... » plus vite, plus haut, plus fort !
Tous les quatre ans les Jeux olympiques sont dignes de leur devise
et battent tous les records. C’est le premier événement du sport mondial devant la Coupe du monde de football, « la fête quadriennale du printemps humain » comme l’avait si bien qualifiée le baron Pierre de Coubertin, rénovateur des Jeux en 1896.
Les vainqueurs des JO deviennent des héros légendaires qui dépassent
les frontières. La médaille olympique est la consécration suprême pour un champion. On n’oubliera jamais le vainqueur du marathon de Rome 1960, l’Éthiopien Abebe Bikila qui courait pieds nus, le salut triomphal et immortel du plus grand sprinter de tous les temps le Jamaïcain Usain Bolt après ses 8 médailles d’or de Pékin 2008, Londres 2012 et Rio 2016, le 10 sur 10 de la gymnaste roumaine Nadia Comaneci en 1976 à Montréal à 14 ans et 8 mois, le tandem des cyclistes Trentin et Morelon à Mexico 68, et Jappeloup le merveilleux cheval qui a conduit Pierre Durand sur la plus haute marche du podium à Séoul 1988 avant d’être invité d’honneur sur le plateau d’Yves Mourousi au journal télévisé de 13 heures de TF1. Ce sont
toutes ces histoires et bien d’autres que nous conte Daniel Pautrat, en émaillant son récit d’anecdotes personnelles. Le célèbre commentateur sportif Daniel Pautrat (France Inter, TF1, Eurosport, etc.) est aujourd’hui le seul à avoir commenté pour la radio et la télévision plus de 20 jeux d’été et d’hiver (ses premiers en 1960) et l’un des rares Français à être décoré de l’ordre olympique.

Mémoires Olympiques

19,00 €Prix