Souvent, les phrases attribuées à de grands personnages de la vie publique passent à la postérité. On se souvient d’elles sans connaître véritablement qui les a prononcées. On les emploie parfois dans la vie courante, comme la marque de la mémoire collective plus que comme le signe d’une érudition. Pourtant, ces éléments de discours censés avoir été prononcés lors d’un événement important... n’ont peut-être jamais existés. Les historiens contestent souvent la paternité voire la réalité de l’une ou de l’autre. Mises dans la bouche ou attribuées à des personnages qui ne les ont donc peut-être jamais dites, ces phrases sont néanmoins rentrées dans l’Histoire.

Dans un livre qui se veut exhaustif, proposant près d’une quarantaine d’entrées, Michel Guérin a retrouvé - de la fin du XIXème siècle jusqu’à nos jours - un grand nombre de phrases cultes faisant partie de la légende des Cycles. Telles « Jacques Anquetil remonte dans la descente » attribuée à Antoine Blondin ou « à l’insu de son plein gré » du célèbre Richard Virenque. À chaque phrase, une histoire racontée par ce grand spécialiste du cyclisme qui nous offre, grâce à ce nouveau livre, l’opportunité de revivre les plus beaux moments de la Petite Reine.

Les grand mots de la Petite Reine

15,50 €Prix

    NOUS SUIVRE

    • Instagram Social Icon
    • Facebook Classic
    • Twitter Classic
    • LinkedIn Social Icon

    ©Mareuil Éditions 2015