Capitaine de l’équipe de France amateur pendant trois ans, Lucien Aimar est passé professionnel en 1965, en même temps qu’Eddy Merckx, après les Jeux olympiques de Tokyo. Il fut aussitôt désigné comme le compagnon de chambre de Jacques Anquetil, le grand champion des années 60.

Entre Aimar et Anquetil, une solide amitié et une solide complicité se sont tissées au fil des ans. Dans ce livre qui célèbre les 50 ans de sa victoire dans le Tour de France en 1966, Lucien Aimar décrit un Anquetil intime, méconnu. Il raconte leurs exploits sur les routes italiennes et la tricherie systématique, les équipes nationales et leur dysfonctionnement, ses 9 Tours de France, et les hommes de son temps : Poulidor, Gimondi, Pingeon, Ocana, Bitossi, Motta, Jimenez, etc…

Lucien Aimar explique les dessous de la rivalité Anquetil-Poulidor, très exacerbée, et comment il a rapproché les deux hommes. Il lève le voile sur le championnat du monde 1966 au Nurburgring en révélant le secret qui a permis à l’Allemand Altig de remporter l’épreuve devant Anquetil et Poulidor, un secret caché depuis plus de 50 ans. Aimar parle librement du dopage aux amphétamines, du « système », évoque son ami Tom Simpson mort dans le Ventoux... Lucien Aimar, considéré comme le plus grand descendeur du peloton, aujourd’hui encore, évoque cet art du funambule et dresse son regard sur le cyclisme actuel, son organisation, ses champions et son esprit.

Le temps des champions

19,00 €Prix

    NOUS SUIVRE

    • Instagram Social Icon
    • Facebook Classic
    • Twitter Classic
    • LinkedIn Social Icon

    ©Mareuil Éditions 2015