L’Afrique est le continent le plus jeune et le restera encore pendant longtemps. La jeunesse africaine porte-t-elle l’espoir d’un avenir radieux ou constitue-t-elle une menace pour le continent, voire peut-être pour le reste de la planète ? On pencherait a priori pour la seconde alternative tant la démographie inquiétante, la malnutrition, la faible compétence des ressources humaines, l’inégalité des sexes, ou encore l’extrémisme et le terrorisme forment le quotidien du continent africain depuis plusieurs années. 

Le tableau est sombre mais pas désespéré, loin de là, nous dit Moussa Mara, notamment si l’Afrique, par le biais de ses élites, engage un partenariat avec sa jeunesse pour mettre en avant et exploiter son potentiel. 

Dans cet essai, l’ancien Premier ministre du Mali lance un appel aux élites, gouvernants et décideurs africains. N’ayez pas peur de la jeunesse, elle peut être la chance de l’Afrique ! Un discours salutaire et plein d’espoir qui rappelle que la jeunesse est un atout majeur pour un pays ou un continent en pleine croissance.

Moussa Mara devient, en 2013, ministre de l’urbanisme et de la politique de la ville au Mali. Son engagement pour son pays lui vaudra la confiance du président de la République Ibrahim Boubacar Keita, qui le nommera au poste de Premier ministre le 5 avril 2014, faisant de lui le plus jeune Premier ministre de l’histoire du pays.

Jeunesse africaine, le grand défi à relever

23,00 €Prix

    NOUS SUIVRE

    • Instagram Social Icon
    • Facebook Classic
    • Twitter Classic
    • LinkedIn Social Icon

    ©Mareuil Éditions 2015