SPORT

 

 
Bernard face à Hinault, analyse d'une légende
Bernard Hinault - Jean Cléder 

Ce livre est fondé sur un constat : dans la mesure où il est impossible d’être dans le même temps acteur, spectateur et narrateur de sa propre légende, Bernard Hinault a longtemps été privé de la parole par les récits, des journalistes notamment, déplorant parfois que l’on « pense à [s]a place ».

Sur la base de cette observation, ce livre richement illustré a voulu rendre la parole à Hinault en lui donnant la possibilité matérielle de prendre possession de sa légende. Pour ce faire, Jean Cléder, enseignant-chercheur à l’Université Rennes 2, a rassemblé toutes les composantes de l’action et de sa dramaturgie à travers un ensemble de documents (photographies et vidéos de sprints, escalades, contre-la-montre, articles de presse, entretiens, etc.), de manière à replacer le champion dans l’espace et le temps de l’action. Bernard s’exprime ici comme rarement, analysant avec une précision surprenante les techniques de son sport, la stratégie de son groupe ou sa tactique personnelle sur l’ensemble de sa carrière. Un livre essentiel qui permet enfin de mieux comprendre et mesurer la légende Hinault. Grâce à des QR codes, ce livre illustré renvoie également à un webdocumentaire permettant de revivre les moments importants de la carrière du champion.

 

 

 

Les grand mots de la Petite Reine
Michel Guérin

Souvent, les phrases attribuées à de grands personnages de la vie publique passent à la postérité. On se souvient d’elles sans connaître véritablement qui les a prononcées. On les emploie parfois dans la vie courante, comme la marque de la mémoire collective plus que comme le signe d’une érudition. Pourtant, ces éléments de discours censés avoir été prononcés lors d’un événement important... n’ont peut-être jamais existés. Les historiens contestent souvent la paternité voire la réalité de l’une ou de l’autre. Mises dans la bouche ou attribuées à des personnages qui ne les ont donc peut-être jamais dites, ces phrases sont néanmoins rentrées dans l’Histoire.

Dans un livre qui se veut exhaustif, proposant près d’une quarantaine d’entrées, Michel Guérin a retrouvé - de la fin du XIXème siècle jusqu’à nos jours - un grand nombre de phrases cultes faisant partie de la légende des Cycles. Telles « Jacques Anquetil remonte dans la descente » attribuée à Antoine Blondin ou « à l’insu de son plein gré » du célèbre Richard Virenque. À chaque phrase, une histoire racontée par ce grand spécialiste du cyclisme qui nous offre, grâce à ce nouveau livre, l’opportunité de revivre les plus beaux moments de la Petite Reine.

 

 

 
 
Le temps des champions
Lucien Aimar

Capitaine de l’équipe de France amateur pendant trois ans, Lucien Aimar est passé professionnel en 1965, en même temps qu’Eddy Merckx, après les Jeux olympiques de Tokyo. Il fut aussitôt désigné comme le compagnon de chambre de Jacques Anquetil, le grand champion des années 60.

Entre Aimar et Anquetil, une solide amitié et une solide complicité se sont tissées au fil des ans. Dans ce livre qui célèbre les 50 ans de sa victoire dans le Tour de France en 1966, Lucien Aimar décrit un Anquetil intime, méconnu. Il raconte leurs exploits sur les routes italiennes et la tricherie systématique, les équipes nationales et leur dysfonctionnement, ses 9 Tours de France, et les hommes de son temps : Poulidor, Gimondi, Pingeon, Ocana, Bitossi, Motta, Jimenez, etc…

Lucien Aimar explique les dessous de la rivalité Anquetil-Poulidor, très exacerbée, et comment il a rapproché les deux hommes. Il lève le voile sur le championnat du monde 1966 au Nurburgring en révélant le secret qui a permis à l’Allemand Altig de remporter l’épreuve devant Anquetil et Poulidor, un secret caché depuis plus de 50 ans. Aimar parle librement du dopage aux amphétamines, du « système », évoque son ami Tom Simpson mort dans le Ventoux... Lucien Aimar, considéré comme le plus grand descendeur du peloton, aujourd’hui encore, évoque cet art du funambule et dresse son regard sur le cyclisme actuel, son organisation, ses champions et son esprit.

 

 

Jordan, la loi du plus fort
Sam Smith 

L’homme. L’équipe. La légende. En 1991, les Chicago Bulls de Michael Jordan ont remporté leur premier titre NBA, le premier d’une longue série qui aura marqué l’histoire du basketball. Beaucoup se sont penchés de près ou de loin sur la carrière de l’homme au numéro 23, au point que plus rien ne semble désormais secret. Initialement paru en 1992, Jordan, la loi du plus fort est un témoignage unique sur l’ascension de Jordan.

Sam Smith y livre le quotidien des Chicago Bulls, des anecdotes de vestiaire aux bruits de couloirs qui ont rythmé la vie de l’équipe tout au long de son irrésistible succès. On y découvre un Jordan tantôt génie, tantôt tyran, mais plus humain que jamais. Smith détaille chaque scène de la vie des Bulls sans voyeurisme ni jugement.

Alors que l’on s’apprête à célébrer les 25 ans du premier titre des Bulls, Jordan, la loi du plus fort reste le livre référence sur Michael Jordan. Un livre qui est enfin traduit en français.

Sam Smith a suivi les Chicago Bulls pendant des décennies. Il a réalisé une enquête sans égale sur l’équipe et sur Michael Jordan.

 

 
Les poteaux carrés de Glasgow
Yves Jean 

Le 12 mai 1976… C’était il y a quarante ans. Les Verts de Saint-Étienne disputaient la finale de la coupe d’Europe des clubs champions, à Glasgow, face au Bayern Munich. Trente mille supporters venus de toutes les régions de France avaient envahi des rues pavoisées aux couleurs de l’ASSE. Ce jour-là, la France entière et la ville de Glasgow elle-même avaient pris fait et cause pour les Verts ! Ce livre fait revivre cette journée historique pour le football français et les épisodes les plus marquants qui ont conduit à cette apothéose. Split, Kiev, Eindhoven, autant de matches historiques qui sont restés gravés dans la mémoire collective de tous les amateurs de football. Et bien sûr cette fameuse finale de Glasgow qui se déroba de façon si injuste aux Verts, après que deux tirs eurent été repoussés par une barre transversale infranchissable en raison de sa section carrée… Après trois décennies de turbulences, l’ASSE et son fidèle public retrouvent le parfum grisant des compétitions européennes. Renouant avec sa tradition d’innovation, le club inaugure au stade Geoffroy Guichard le premier musée de France consacré à l’histoire d’un club de football. Et, dans une salle dédiée à l’épopée européenne des Verts, les fameux poteaux carrés de Glasgow qui ont scellé le sort de l’ASSE, un jour de finale de coupe d’Europe des clubs champions !

 

 

 
Tour de France, les prodigieuses histoires
Jean-Paul Vespini

En vingt chapitres, comme autant d'étapes d'un Tour de France, ce livre révèle les plus prodigieuses histoires de la Grande Boucle, depuis ses débuts en 1903 jusqu'à nos jours. Vingt anecdotes sélectionnées pour leur incroyable dénouement, pour leur intensité dramatique, leur impitoyable sauvagerie ou leur combat sportif. Il ne s'agit pas d'histoires lues et relues, exceptées celles qui sont incontournables, mais de la grande légende du Tour, méconnue ou oubliée, que l'auteur fait revivre grâce à une documentation exceptionnelle puisée dans les journaux de l'époque. Toute l'humanité du Tour, toute la détresse des coureurs, tous les exploits impensables, toutes les injustices les plus dures d'une épreuve magnifique, transparaissent dans ces récits palpitants. Vingt destins d'anthologie qui accompagnent le lent cheminement du Tour vers l'ère moderne !

 

 
Poulidor par Raymond Poulidor
Raymond Poulidor
avec la participation de Jean-Paul Brouchon

« Le temps est venu pour moi de livrer quelques-uns des secrets qui ont fait ma vie de coureur, et en particulier cette rivalité avec Jacques Anquetil qui s'est transformée en une véritable amitié ». Avec le concours de Jean-Paul Brouchon, le regretté journaliste aux 40 Tours de France, Poupou lève le voile sur ses plus grands faits d'armes : Milan-San Remo, le Tour d'Espagne, Paris-Nice, Le Dauphiné Libéré et ses ineffables Tours de France. Le témoignage unique d'un grand champion qui reste aujourd hui le cycliste préféré des Français.

 

 

 
Poulidor intime
Raymond Poulidor

Toujours avide de secrets et de témoignages d'amitié, le public n'a jamais abandonné celui qui fut baptisé « l'éternel second ». Pour rendre hommage à tous ses admirateurs, Poulidor a choisi de lever le voile sur quelques-uns des mystères qui entourent sa légende dans un ouvrage qui se présente comme un véritable carnet de bord intime. De Michel Audiard à René Fallet, d'Antoine Blondin à Salvador Dali, Raymond Poulidor évoque ses amitiés, ses passions, ses rencontres et avoue finalement, dans ses malheurs, avoir toujours eu de la chance !

 

 

 
Le Poulidor
Raymond Poulidor et Jean-Paul Brouchon 

Dans ce livre illustré, Raymond Poulidor se confie à son ami Jean-Paul Brouchon et lui raconte l'histoire de sa vie hors du commun.
De nombreux articles sur les faits d'armes légendaires de Poupou, des témoignages inédits de ses anciens coéquipiers, des lettres de fans jamais publiées ponctuent ce beau livre thématique.
Sans oublier bien sûr de nombreuses photos de courses extraites de la collection personnelle de Raymond Poulidor qui fleurent bon la nostalgie. Celle de l'âge d'or d'un cyclisme dont Poulidor était le plus fervent représentant.
Cet ouvrage est le livre tant attendu de Poupou, le dernier grand mythe du sport français.

 

 

 
Raymond Poulidor : Le Coffret
Raymond Poulidor et Jean-Paul Brouchon 

Raymond Poulidor vient de fêter ses 80 ans et sa popularité est toujours au sommet ! Ce coffret propose de réunir le beau livre Le Poulidor (Mareuil Éditions) réactualisé avec de nouvelles photos et le DVD Poulidor CŒUR D’OR (52 mn). Alliant textes (coupures de presse sur Poulidor, interviews de ses équipiers et entraîneurs, etc.), images, vidéos et reportages sur le champion, ce coffret est le cadeau idéal du fan de Poulidor mais aussi celui de tout amoureux de cyclisme !

 

 

 
 
Bernard Hinault, l'épopée du blaireau
Christian  Laborde - Bernard Hinault 

Un grand champion raconté par un écrivain !
Bernard Hinault « le Blaireau », possède le plus beau palmarès français du cyclisme.

De la fin des années 70 jusqu'au milieu des années 80, il a dominé sans partage le milieu du vélo. Il est le dernier Français à avoir gagné le Tour de France en 1985...
Aujourd'hui, grâce à l'écrivain Christian Laborde auquel il s'est confié, son destin exceptionnel est raconté dans un ouvrage savoureux. Loin des biographies convenues, des mémoires attendus, ce livre fait mouche grâce à l'association Hinault-Laborde. Qui mieux qu'un écrivain, poète et grand spécialiste du Tour, auteur de L'Os de Dionysos et du Dictionnaire amoureux du Tour de France, pouvait raconter le destin hors norme de ce Breton dur au mal, aux faits d'armes impressionnants ?

 

 
Kopa par Raymond Kopa
Raymond Kopa 

Quatre titres de champion de France, deux d'Espagne, une Coupe latine, trois Coupes d'Europe, un Ballon d'or en 1958, un titre de meilleur joueur de la Coupe du monde cette même année, le petit Kopaszewski, devenu Kopa « le Napoléon du football », comme l'avait surnommé un journaliste anglais un jour de mars 1955, a côtoyé les plus grands : Pelé, Di Stéfano, Puskás.
« J'en suis fier, comme je le suis d'avoir toujours été aussi collectif sur un terrain que dans la vie en prenant la défense de mes pairs quand il le fallait, en luttant pour que les joueurs gagnent leur liberté. Fier également de l'après-football, moi qui n'ai eu qu'une obsession tout au long de ma carrière : ma reconversion. Je n'ai jamais cessé de penser que le ballon était avant tout un plaisir énorme. Mais pas un métier. Gamin, je songeais à devenir électricien. J'étais loin de me douter que j'enfilerais un jour le costume de chef d'entreprise avec la création du groupe Kopa en 1965. »

 

 

 
L'Épopée du Handball français
Des Bronzés aux Experts
Eric Clert - Yann Hildwein

En près de 30 ans, les hommes de Daniel Costantini, Claude Onesta puis Didier Dinart avec Guillaume Gille ont acquis un palmarès d'anthologie : champions olympiques en 2008 et 2012, sextuples champions du monde (1995, 2001, 2009, 2011, 2015, 2017), triples champions d'Europe (2006, 2010, 2014), sans oublier les nombreuses médailles de bronze et d'argent obtenues lors des autres éditions de ces mêmes compétitions (finalistes à Rio).

Ce n'était pourtant pas gagné ! Lorsque Daniel Costantini reprend en main la sélection en 1985, l'équipe de France est reléguée en Mondial C, la troisième division du handball. En quelques mois, grâce à un travail acharné et une volonté de fer, l'optimisme revient. La France croit enfin en ses chances. Les bons résultats ne tardent pas à arriver et ne quitteront plus vraiment cette équipe de champions !

Ce livre inclut également le Mondial 2017 et le fabuleux parcours de l'équipe de France avec l'interview des joueurs emblématiques du groupe.

 

 

 
Coppi par Coppi
Faustino Coppi - Salvatore Lombardo

 

Celui qui demeure aujourd'hui encore le plus mythique champion cycliste de tous les temps, celui qui révolutionna son sport et le fit entrer de plain-pied dans la modernité, celui qui scandalisa son époque en divorçant pour épouser la mystérieuse Dame Blanche, celui que Jacques Goddet, le légendaire directeur du Tour de France, considérait à jamais comme le plus grand athlète mondial, cet Italien au profil d'aigle et à la silhouette de marquis milanais, ce Fausto qui survolait le peloton en infligeant à ses adversaires des écarts hallucinants, voilà Coppi, l'inoubliable et l'inoublié. Alors que des dizaines d'ouvrages ont évoqué son histoire et son palmarès sans jamais parvenir à percer le mystère de sa vie d'homme et de héros, Faustino Coppi, le fils du campionissimo, raconte l'autre histoire d'un père dont la présence à ses côtés est permanente. Etonnant et détonnant dialogue par l'entremise du journaliste et écrivain Salvatore Lombardo qui a délaissé d'autres héros, du commandant Massoud au général Aoun, pour accompagner le fils à la rencontre du père. Plus qu'un livre de sport, une ode poétique au champion ultime que le Tour d'Italie va honorer cette année. Dans la lignée des écrits que Malaparte dédia un jour à Fausto, son idole.

 

 

 
Carnets de route
Bernard Thévenet - Pascal Sergent

 

Bernard Thévenet reste l’un des champions français les plus appréciés et les plus populaires. Il entre dans la légende en 1975, le jour où il terrasse Eddy Merckx dans la montée de Pra-Loup. En plus de dix ans de carrière, il s’est construit un immense palmarès en gagnant deux fois le Tour de France, le critérium du Dauphiné libéré, le Tour de Romandie, le Tour de Catalogne, etc.

 

Dans ce livre de mémoires en forme de véritables carnets de route, Bernard, en collaboration avec Pascal Sergent, nous raconte ses débuts en Bourgogne, les premiers critériums, le Tour, les classiques jusqu’à aujourd’hui où il occupe les fonctions de directeur du Dauphiné libéré et de relation publique sur le Tour de France. Dans sa roue, le lecteur vivra son ascension et son succès, mais aussi les drames inévitables d’une carrière cycliste ponctuée d’impondérables… 

 

 

 
Mémoires du Tour de France
Daniel Pautrat

 

50 Tours de France et 20 Jeux Olympiques, c’est unique au monde !

Voici enfin les mémoires de Daniel Pautrat. Sa voix reconnaissable entre toutes a été celle du Tour à partir de 1961 à la radio d’abord, sur France Inter puis à la télévision sur TF1.

Ce livre raconte les coulisses du vélo au temps où le journaliste avait porte ouverte dans la chambre du champion. Ce sont des aventures vécues : par sa position privilégiée sur la moto au cœur du peloton, Daniel Pautrat est l’un des rares à avoir partagé et aujourd’hui à pouvoir révéler les stratégies de course et les histoires, petites et grandes, des « forçats de la route ».

Il a été à l’origine de la plus grande déception de Raymond Poulidor mais il lui a fait porter le maillot jaune... Il était le seul journaliste présent en 1966 quand Poupou a été le premier coureur à faire l’objet d’un contrôle anti dopage sur le Tour et il a été le premier, onze ans plus tard, à dénoncer les  dessous pas toujours très clairs de ces contrôles… C’est lui encore qui réalise l’interview poignante d’Eddy Merckx lorsqu’il craque dans les Alpes en 1975 et qui a l’idée de faire découvrir le Tour à Bernard Hinault en avant-première pour TF1 en 1977. Sur la moto cette même année, il souffle à l'oreille de Thévenet que son maillot ne tient plus qu'à un fil... avant de voir le Bourguignon se surpasser et remporter son 2ème Tour de France.

 

 

Tony Parker, une vie de basketteur

Armel Le Bescon

 

Quatre fois Champion NBA, six fois All Star, Tony Parker est l’emblème du basket-ball français et notre meilleur ambassadeur aux États-Unis depuis plus de quinze ans. Que ce soit à San Antonio, la franchise qui l’a choisi en 2001, ou en équipe de France, avec laquelle il a remporté son premier titre en l’an 2000 en devenant champion d’Europe Juniors, TP est un véritable leader dans l’âme mais surtout un génie sur le terrain.

 

Dans ce livre agrémenté de photos inédites de la collection personnelle du champion, on suit l’ascension fulgurante d’un enfant de la balle né d’un père américain et d’une mère néerlandaise, dont l’idole a toujours été Michael Jordan. Un parcours hors norme commencé en Normandie, poursuivi à Paris et de l’autre côté de l’Atlantique en NBA, le prestigieux championnat américain.

 

C’est ce destin exceptionnel que raconte Armel Le Bescon, reporter à Mondial Basket !

 

Les Suns 
À la vitesse de la lumière

Jack McCallum

Au milieu des années 2000, la NBA navigue en plein brouillard : dominée par des stars individualistes et arrogantes, minée par un spectacle en berne, la grande ligue est de moins en moins en phase avec un public qui ne cesse de décroître depuis la fin des années Jordan. Alors qu'elle peine à se renouveler, une équipe révolutionnaire va bouleverser les règles et les codes pour redonner de l'éclat à un basket qui en avait tristement besoin.
Apôtres d’une attaque rapide, instinctive et collective, les Phoenix Suns brillent
de mille feux et redonnent à la NBA sa lueur d’antan, ainsi qu’un amour du
jeu qu’elle semblait avoir perdu. Équipe romantique par excellence, ils prônent
un basket total, portés par le génie de leur meneur canadien Steve Nash et le
tandem ardent qu’il forme avec son entraîneur Mike D’Antoni, légende du basket
italien.

 

Bernard Hinault
Le coffret

Bernard Hinault, Jean Cléder, Christian Laborde

Bernard Hinault a franchi sa dernière ligne d’arrivée en 1986 mais la légende Hinault perdure. Ce coffret unique réunit la biographie, coécrite avec Christian Laborde, Bernard Hinault, L'épopée du Blaireau, et le livre augmenté (plus de 100 photos avec un web documentaire), Bernard face à Hinault, réalisé avec l'universitaire Jean Cléder. Il permet de revivre la légende Hinault au plus près du cycliste. Un livre complétant l'autre, le lecteur connaîtra sur le bout des doigts le sujet passionnant que constitue la vie du plus grand champion cycliste français. Un magnifique poster représentant Bernard Hinault sur le Tour 1978 commenté par Jean Cléder est offert avec ce coffret.

 
Roger Pingeon, entre grâce et tourments
Jean-François Supié

Roger Pingeon appartient au cercle prestigieux des vainqueurs du Tour de France. Entre l'ère Anquetil et la période de domination de Merckx, ils sont quatre à avoir porté le maillot jaune : Felice Gimondi, Lucien Aimar, Roger Pingeon et Jan Janssen. Le journaliste Jean-François Supié, qui a rencontré plusieurs fois « Pinpin », nous livre ici une biographie riche et très documentée. L'auteur a croisé de multiples témoignages, a revisité ses plus belles courses (le Tour 1967, la Vuelta 1969, etc.), planté le décor de ces années 1960 qui ont marqué une transition entre le cyclisme à l'ancienne, porté par Bobet ou Coppi et l'avènement de l'ère moderne personnifiée par le Cannibale Eddy Merckx. Entre grâce et tourments, Pingeon apparaît au travers de ce livre comme un coureur généreux et sensible au caractère bien trempé. Un vrai champion auquel ce livre rend hommage.

Raymond (Bande dessinée)

Raymond Poulidor, Jeff Legrand, Christophe Girard

Comment devient-on un champion alors que rien ne nous y prédestine ? Un   don, la chance, l’entraînement ? Fan de Marcel Cerdan, 2e meilleur élève de son canton, incapable de se payer ni vélo ni étude secondaire, comment un jeune paysan devient-il une icône du cyclisme mondial ?  De la Seconde Guerre mondiale à la guerre d’Algérie, RAYMOND vous invite à découvrir la jeunesse de Raymond Poulidor, le métayer qui deviendra l’une des légendes du cyclisme.

Avant de devenir le héros national que l’on connait, découvrez l’histoire intime et touchante de Raymond Poulidor. Une histoire de famille, d’abnégation, de rêve, de déceptions, d’ascension sociale. De guerres. Et une touche de sport. Raymond Poulidor, pour la première fois, raconte son enfance et ses premières courses à travers les planches d’un roman graphique, scénarisé par Jeff Legrand, et dessiné avec brio par Christophe Girard.