SOCIÉTÉ

 

 

Jeunesse africaine, le grand défi à relever
Moussa Mara
 

L’Afrique est le continent le plus jeune et le restera encore pendant longtemps. La jeunesse africaine porte-t-elle l’espoir d’un avenir radieux ou constitue-t-elle une menace pour le continent, voire peut-être pour le reste de la planète ? On pencherait a priori pour la seconde alternative tant la démographie inquiétante, la malnutrition, la faible compétence des ressources humaines, l’inégalité des sexes, ou encore l’extrémisme et le terrorisme forment le quotidien du continent africain depuis plusieurs années. 

Le tableau est sombre mais pas désespéré, loin de là, nous dit Moussa Mara, notamment si l’Afrique, par le biais de ses élites, engage un partenariat avec sa jeunesse pour mettre en avant et exploiter son potentiel. 

Dans cet essai, l’ancien Premier ministre du Mali lance un appel aux élites, gouvernants et décideurs africains. N’ayez pas peur de la jeunesse, elle peut être la chance de l’Afrique ! Un discours salutaire et plein d’espoir qui rappelle que la jeunesse est un atout majeur pour un pays ou un continent en pleine croissance.

Moussa Mara devient, en 2013, ministre de l’urbanisme et de la politique de la ville au Mali. Son engagement pour son pays lui vaudra la confiance du président de la République Ibrahim Boubacar Keita, qui le nommera au poste de Premier ministre le 5 avril 2014, faisant de lui le plus jeune Premier ministre de l’histoire du pays.

 

 

 
L'heure des vérités
Société des Membres de la Légion d'honneur
 

Les évolutions complexes et souvent brutales auxquelles est confronté notre monde redistribuent les cartes si vite que les règles du jeu sont de moins en moins claires. Le «tout communication », provoqué par l’apparition d’internet et l’inévitable surenchère des médias, associé à une prudence des discours politiques transforment notre civilisation de conviction en une civilisation de l’émotion. Faute de connaissance des situations réelles, la faculté de juger s’effrite.

Qui sait ce qu’il en est vraiment du risque climatique ? Qui est à même de choisir entre les méfaits et les bienfaits de la globalisation ? Qui peut imaginer que les nouvelles technologies numériques sont une chance énorme ? Comment recréer et maintenir le lien dans une société qui s’individualise et où la verticalité s’estompe ?

En proposant d’éditer un livre intitulé L’heure des vérités, la Société des Membres de la Légion d’Honneur souhaite apporter un éclairage sur des sujets vitaux pour la société contemporaine en faisant appel à des personnalités, reconnues dans leur domaine de compétence.

C’est le cas du professeur Alain BOUVIER, de Jean-Dominique GIULIANI, président de la fondation Robert Schuman, de l’économiste Jean de KERVASDOUÉ, de Charles LAMBERT, de l’inspecteur général des finances Jean-Daniel TORDJMAN, du professeur Guy VALLANCIEN, qui ont contribué à cet ouvrage.

 

 

 
Le souffleur
Christophe Baroche – Danielle Thiéry
 

En 1998, après des années d’approche, Christophe Baroche, psychologue, intègre le RAID, l’unité d’élite de la police nationale ! C’est une première. Il va donc s’introduire dans le créneau étroit de la négociation de crise, une doctrine encore en friche à cette époque en France où l’on a coutume de régler les crises par l’intervention de la force. Avec les premiers négociateurs du RAID et en se nourrissant des expériences américaines et sud-africaines, il va participer à la construction de cette matière, établir des profils de forcenés et preneurs d’otages. Ces « cas » qu’il expose dans son livre évoquent aussi bien l’inconnu retranché chez lui avec des armes que des affaires beaucoup plus médiatiques, tel le dangereux terroriste de Toulouse cerné par le RAID et bien d’autres encore... Christophe Baroche est devenu le « souffleur », une position qu’il a tenue 16 ans durant au RAID. Bien au-delà d’une compilation de souvenirs, Le souffleur est un témoignage écrit avec Danielle Thiéry. Celui d’un homme qui est allé au bout de ses motivations, dont la pudeur et la modestie ont valeur d’exemple pour ceux qui croient encore à la vertu de la parole contre la violence et surtout, peut-être, pour ceux qui n’y croient plus, particulièrement en ces périodes troublées.

 

 

 

 

 
Écotaxe, les coulisses d'une victoire
Frédéric Duval
 

Contrairement à une idée reçue, l’abandon de l’écotaxe en 2014 n’a pas fait perdre de l’argent à l’État, il lui en a fait économiser 1,5 milliard ! C’est ce que révèle ce livre, écrit par Frédéric Duval, l’un des grands spécialistes de cette taxe, qui raconte le combat de la Bretagne pour l’abrogation de l’écotaxe. Symbolisée par le mouvement des Bonnets Rouges, cette révolte de toute une région se soldera par une victoire totale puisque le gouvernement abandonnera le projet initié par Nicolas Sarkozy.

 

Sans concession, ce livre nous fait découvrir l’expertise et l’argumentation puissante qui ont permis aux Bretons, mobilisés dès 2008, de débattre au plus haut niveau : avec les ministres en charge du dossier mais aussi avec Matignon et Bruxelles. Cet ouvrage permet ainsi de mieux comprendre les tenants et les aboutissants d’une mesure prétendument écologique mais dont les multiples tares se sont révélées rédhibitoires.

 

 

 
Rebâtir la France, le projet présidentiel
Général Didier Tauzin
 

"Je maintiens le cap que je me suis fixé dans Rebâtir la France et je serai très probablement candidat à l’élection présidentielle de 2017. C’est dans cette perspective que je publie ce livre. Mais je veux préciser dans quel état d’esprit je serai candidat : je ne suis pas un homme de parti et rien d’autre ne m’intéresse que de sortir la France de la très mauvaise passe dans laquelle elle se trouve, d’empêcher qu’elle ne sombre, de redonner un avenir aux Français. "

 

Après le succès de son premier ouvrage paru en janvier 2015 dans lequel étaient exposés son diagnostic et sa vision de la France, le général Tauzin franchit un pas supplémentaire. Dans ce nouveau livre, il expose son projet présidentiel, qui consiste à remettre l'État au service des citoyens, libérer toutes les énergies et les initiatives de la société civile, et surtout rendre leur liberté de choix aux Français dans une démocratie plus directe. Sans langue de bois, avec courage, confiance et détermination, le général Tauzin lance un appel à tous les Français à dépasser les clivages artificiels imposés par les partis politiques : « Ensemble, rebâtissons la France ! »

 

 

 
Dans le secret de l'action
Jean-Louis Fiamenghi
 

Jean-Louis Fiamenghi fait partie de ces derniers grands flics qui ont jalonné l’histoire de la police. De jeune enquêteur au début des années 1970 au grade de préfet, son parcours est un modèle de réussite. « Fiam » c’est d’abord l’homme des unités d’intervention (BRB, BRI, GIPN, RAID) et des interpellations à risque. Il a connu les grandes heures de l’Antigang du commissaire Broussard et fut l’un des principaux acteurs de l’interpellation de Jacques Mesrine. Il révèle, pour la première fois, son rôle capital, porte de Clignancourt : il est l’un des cinq hommes qui se trouvaient dans le fameux camion bâché. Ce camion et ces policiers que personne n’a jamais pu identifier… « Fiam » est aussi le spécialiste des opérations spéciales au sein de la SORS, une unité des RG, chargée de lutter contre les groupes séparatistes basques, bretons, corses et islamistes. Dans cet ouvrage, il raconte comment il a participé à la neutralisation du groupe Beghal proche des auteurs des attentats de janvier 2015. Il livre aussi pour la première fois son témoignage sur l’arrestation d’Yvan Colonna dont il fut l’un des principaux acteurs. Nommé chef du Raid, la prestigieuse unité d’intervention de la police nationale, puis patron du SPHP, le Service de protection des hautes personnalités et enfin préfet, Jean-Louis Fiamenghi nous plonge véritablement dans les coulisses de ces unités d’élite, celles qui sont toujours en première ligne lorsque le terrorisme frappe. Le témoignage rare d’un homme au cœur de l’action.

 

 
Histoire du 36
Claude Cancès
 

Un siècle d'histoire et d'histoires... C'est à un voyage palpitant dans les archives du mythique Quai des Orfèvres auquel nous invite Claude Cancès, l'une des figures les plus emblématiques et originales du " 36 ".

 

Bien qu'à la retraite, ce grand flic "pur produit PP" n'a pas tout à fait coupé les ponts avec ses anciens collègues et participe chaque année au jury du Prix du quai des Orfèvres. En 35 ans de carrière dans la PJ parisienne, Claude Cancès a tout connu ; de l'Antigang à la Crim’ en passant par la Brigade Mondaine avant de devenir le tout-puissant patron du 36 Quai des Orfèvres. Dans ce livre, il ne se contente pas de raconter les affaires – nombreuses et retentissantes - qu'il a eu à traiter (François de Grossouvre, Jean de Broglie, le Baron Empain, les Irlandais de Vincennes, Thierry Paulin, Guy Georges, attentats de 1995, etc.) mais aussi celles qui ont marqué l'histoire de la police parisienne : la bande à Bonnot (qui a propulsé la PJ dans l'ère du XXe siècle), l'affaire Stavisky, l’affaire du Docteur Petiot.

 

 

 

Passeurs de disques

Ersin Leibowitch

 

À une époque où la technologie ouvre à tous les portes du deejaying, et quand ceux qui jouent “du son” ont remplacé les musiciens qui le font, il est temps de rendre justice à ceux qui ont réellement changé les choses. Qui sont les vrais transmetteurs de musique ? Pourquoi passe-t-on sa vie à partager des disques ?

 

Voici l’histoire de trente Passeurs de Disques parmi les plus importants de notre pays, racontée par eux-mêmes. Chacun, à sa manière, a apporté sa pierre à notre paysage sonore. Du jazz à l’acid-house, du classique au hip-hop, du musette à la hard-tech, tous ont aimé passionnément la musique, et la plupart y consacrent encore leur vie. Vous les avez sans doute déjà rencontrés : sur la scène d’un festival ou d’une rave-party, chez un disquaire, dans une soirée, ou en les écoutant à la radio, il y a longtemps...

 

L’AUTEUR

Ersin Leibowitch est journaliste à France Info où il anime quotidiennement la tranche 17h-20h. Il collabore également à des magazines musicaux spécialisés, Jazz Magazine et Muziq.

 
Mémoires d'Iran
Amir Aslan Afshar
 

Ce n’est pas simplement une histoire de l’Iran que nous propose le Docteur Afshar mais aussi tout un pan de notre histoire contemporaine. Une histoire qui se déroule sur une période de 44 années, allant de l’avènement d’Adolf Hitler à celui de Khomeyni. La partie la plus passionnante de ces mémoires qui regorgent d’anecdotes et de détails, concerne le comment et le pourquoi du départ d’Iran de Mohammad-Reza Chah Pahlavi lorsqu’éclate la révolution islamique qualifiée par l’auteur de « piège » et de « grande mystification ». Le Docteur Afshar, de par sa position privilégiée – il a été l’un des confidents du Chah – nous offre un regard direct sur les coulisses de la révolution de 1979 et sans aucun doute un point de vue original qui invalide les versions les plus communément admises sur les raisons qui ont amené le Chah à quitter l’Iran et sur celles qui ont entraîné la chute de son régime et l’avènement des Ayatollahs.

 

 

 
Jacques Mesrine
Jean-Marc Simon

 

Derrière le personnage, l’auteur tente de démêler le vrai du faux pour établir les faits et révéler un portrait sensible de l’homme. Partant des récits de Mesrine et de ses compagnes – Janou, Joyce, Sylvia –, il croise l’ensemble des sources et suit les pistes les plus contradictoires. Pointant incertitudes et mensonges, il recoupe les témoignages des acteurs de cette épopée – complices, avocates, policiers… – pour comprendre cette fuite en avant et la situer dans l’époque : gauchisme, années de plomb, guerre des polices…

Cette biographie très complète se refuse à être « un livre de plus » sur Mesrine. Elle se veut la référence sur cet homme complexe.

 

 

 

 
Y'a un boeuf dans le cockpit !
Simon Hayot

 

Dans ce récit plein d’humour mené à 100 à l’heure, Simon Hayot nous relate une aventure passionnante : celle de son parcours professionnel hors norme aux commandes de ses avions, du DC3 historique au jet d’affaires, dans les Antilles des années 70-80.

 

Ce livre est un témoignage rare écrit par le fondateur d’Air Caraïbes et d’Air Calypso. Une authentique aventure des temps modernes à une époque où ne prévalait pas le principe de précaution…

 

 

 

 
Les 12 collèges d'Hercule

Marie Bolda-Font

Dans un ouvrage plein d’humour, Marie Bolda-Font relate les aléas que peut réserver la scolarité d’un enfant en difficulté. Des premiers mots de remontrance sur le cahier de correspondance aux rendez-vous avec la directrice de l’école, des cours d’orthophonie à l’impasse du redoublement, Marie décrit la succession d’épreuves qui peut attendre toutes celles et ceux qui n’ont pas la chance d’engendrer un élève formaté pour le modèle français.

 

 
 
Rebâtir la France
Didier Tauzin

« La France va très mal et elle désespère. Mais quand s'expriment ceux qui voudraient sortir de l'ornière et redonner un véritable avenir à notre pays, c'est une misérable cacophonie. Ni cap, ni chef, ni volonté ! Incapables de redresser la barre de la France en perdition, les « professionnels de la politique » se chamaillent et nous conduisent au gouffre. Enfermés dans leur logique partisane et carriériste, ils ne comprennent pas, et parfois combattent le réveil de la nation, de plus en plus désireuse d'une réhabilitation des valeurs fondamentales sur lesquelles elle s'est construite. Il s'ensuit un divorce chaque jour plus patent entre la nation et ses élus, et un climat social chaque jour plus explosif. »

 

 

Rwanda, je demande justice
Didier Tauzin

« Je témoigne ici parce que je ne peux pas accepter que les autorités politiques françaises, de gauche comme de droite, ne réagissent pas officiellement et vivement aux calomnies extrêmement graves qui sont proférées depuis vingt ans contre l'honneur de la France et de son armée. »
Dans ce livre réactualisé, Didier Tauzin, aujourd'hui général de division, raconte les missions qu'il a eu à mener au Rwanda, les opérations non conventionnelles qui sont la spécialité et la force de son unité, le 1er RPIMa, héritier direct des paras du Special Air Service. Ce livre est surtout un vibrant plaidoyer en réponse aux accusations graves portées contre l'action de la France et de ses soldats au Rwanda par le rapport Mucyo. Ce rapport, un tissu de mensonges diligenté par le président rwandais Paul Kagame, prétend établir la complicité de la France dans l'organisation du génocide et la formation des génocidaires et accuse les militaires français de viols systématiques.

 

 

 
 
Chirac, la vie d'après
Bruno Dive

Retiré du pouvoir et de la vie politique depuis bientôt huit ans, diminué physiquement, Jacques Chirac continue néanmoins de faire partie du paysage politique. Il reste l'une des personnalités les plus populaires.
Depuis février 2011, à la veille d'un procès qui a finalement tourné court, Jacques Chirac ne s'est jamais exprimé publiquement. Sauf deux fois : l'une pour dire son soutien à François Hollande en juin 2011 ; l'autre, plus récemment, pour afficher son enthousiasme envers Alain Juppé, candidat à l'élection de 2017.
À chaque fois, son avis a compté et fait parler... jusque dans son propre foyer, où les divergences avec Bernadette Chirac sont de notoriété publique.
Dans un récit vif et haletant découpé en 14 chapitres, fourmillant de détails croustillants, Bruno Dive nous fait pénétrer, parfois avec humour, parfois avec tendresse, dans l'intimité du Chirac d'après l'Élysée. 

 

 

 
Elle s'appelait Emma
Alain Thiesse
 

« C'était ma fille. Mon seul et unique enfant. Mon trésor, mon amour. 720 grammes, 30 centimètres... Elle n'a attendu que 5 mois de grossesse pour venir voir à quoi ressemblait le monde. Un bébé né trop tôt. En état de mort apparente. Elle sera réanimée par les médecins de l'unité de néonatologie à la naissance. Sans qu'on me demande mon avis. Je les avais prévenus. »

 

 

 
Ma vie de folie
Bernard Minet

« Pourquoi les Musclés ? Il nous fallait un nom. C'est Dorothée qui l'a inventé. Nous sommes devenus des Musclés en référence à une publicité qui vendait des jus de fruit à l'époque. Son slogan : "Fruité, c'est plus musclé". Tout s'est enchaîné très vite après cela. »

 

Avec sincérité et générosité, Bernard Minet dit tout. De son enfance dans les corons jusqu'à son arrivée à Paris où il sera admis au Conservatoire national de Musique avant d'accompagner Nicole Croisille, Charles Aznavour ou Sheila et bien sûr Mademoiselle Dorothée ! Le musicien livre quantité d'anecdotes sur les coulisses des émissions et sur les joyeux drilles qu'étaient les Musclés. Rien n'échappe à la verve de ce Chti que l'on découvre en raconteur d'histoires après avoir été batteur, chanteur et acteur. Un livre qui a le pouvoir de nous replonger en enfance !

 

 

Félix le manager
Max de Roquefeuil
 

Félix le manager est à la fois une fiction et un guide pratique destiné à tous ceux qui souhaitent mieux connaître les codes de l'entreprise et les ficelles du management. Inspiré par l'expérience de Max de Roquefeuil, ce livre est le guide indispensable du manager moderne. Anecdotes, situations vécues, conseils et astuces... rien ne manque pour mieux appréhender la relation manager-managé. Chacun retrouve avec Félix sa propre situation professionnelle avec ses joies, ses réussites et ses difficultés.

Un livre vraiment rafraîchissant pour tous les dirigeants et les managers confirmés, enthousiasmant pour tous les étudiants ou futurs managers et riche d'enseignements pour chaque salarié qui vise une meilleure relation avec son responsable direct.

 

 

 
Mes enfants, votre bataille
Marie Agouzoul
 

Quand Marie Agouzoul a donné naissance à ses jumeaux, elle était à deux mois et demi du terme. Confrontés à la violence de la néonatalogie, Marie et son époux ont accompagné leurs bébés dans ce combat de chaque instant en les soutenant de tout leur amour.
Dans ce journal de bord atypique, Marie retrace ces semaines décisives et évoque avec sincérité et générosité les doutes, les angoisses, mais aussi les espoirs qui rythment les jours et les nuits du monde peu connu de la grande prématurité.
Ce témoignage rare, écrit d une plume vive qui ne s'interdit pas l'humour, retrace la longue bataille pour la vie qu'ont menée ces enfants et leurs parents ainsi que le retour à la maison, cette « seconde naissance » riche de difficultés et d'imprévus mais aussi de joies et de bonheur partagé.

 
Les grandes plaidoieries des ténors du barreau
Matthieu Aron
 

Un demi-siècle d’histoire judiciaire revisité dans un ouvrage réunissant 50 plaidoiries.
Crimes historiques (Pétain, Barbie, Papon), erreurs judiciaires (Outreau, Dils, Seznec), combats de société (affaire du sang contaminé, drame des bébés congelés) énigmes criminelles (affaire Grégory, procès
Agnelet, dossier Ranucci), scandales financiers ou politiques (Kerviel, Villepin, emplois fictifs, Bettencourt) ou dossiers de terrorisme (Colonna, Charlie Hebdo, Carlos, Islamistes radicaux), les grands procès façonnent l’histoire de notre pays. Ils sont un fantastique miroir de notre société. Lors des audiences, la procédure est orale, les débats ne sont presque jamais enregistrés, les mots s’envolent. L’auteur, chroniqueur judiciaire durant 20 ans, a pu, grâce à ses notes d’audiences et à ses recherches, reconstituer
les plaidoyers vibrants des plus grands ténors du barreau.

 

 

 
Légionnaire
Victor Ferreira et Bertrand Constant
 

Légionnaire est un livre unique. Du plus jeune au plus ancien, du nouvel engagé à l’officier supérieur, du français d’origine au lointain Kirghize, soixante légionnaires se sont laissés photographier, malgré la tradition de l’anonymat, tout en mettant « leur cœur sur la table ».

Un jour, ils ont franchi la porte d’un centre de recrutement de la Légion Etrangère. Pourquoi ? Pour quelle raison ont-ils choisi d’abandonner leur première vie pour en gagner une autre ? Au nom de quoi ont-ils accepté de risquer la mort au service de la Légion, et donc au service de la France ? Entre confession et révélation, ce livre est une immense rencontre avec ces soldats mythiques, sans cesse admirés, craints sur tous les théâtres d’opération et que le monde entier nous envie. Chaque portrait, composé d’une photo et d’un monologue, proposera au lecteur une expérience hors du commun : être Légionnaire.

 
 
Rebâtir la France, Mon engagement pour le quinquennat 2017-2022
Didier Tauzin


Après le succès des livres Rebâtir la France (Mareuil, 2015) et Rebâtir la France, le projet présidentiel (Mareuil, 2016), le Général de division Didier Tauzin, candidat à l’élection présidentielle, publie son engagement pour le quinquennat. Un livre clair et précis qui détaille les principales mesures qui seront prises dès 2017.

 

 

Dette, Fiscalité, Chômage, Le Scandale français
Frédéric Duval


Malgré ses nombreux atouts, la France cumule des déficits considérables, une dette publique abyssale et un chômage de masse deux fois plus élevé que celui des autres grands pays industrialisés. Cette situation résulte de nos choix collectifs : hypertrophie de notre sphère publique, excès d’impôts, de taxes et de cotisations sociales, qui nuisent à la compétitivité de notre économie et de nos entreprises.


Dans le contexte de la zone euro, Frédéric Duval propose ici une description sans concession de l’état de la France, en décrypte les causes et explique avec pédagogie les dangers qui pèsent sur son économie. Il rappelle avec clarté et réalisme les choix cruciaux qui s’imposent à nous en prenant appui sur les réformes engagées avec succès par les pays voisins. Guidé par l’intérêt général et soucieux de la cohésion de la France, il se livre à un examen précis et précieux de la situation et des réformes à engager.

 
Commissaire à la Crim'
Claude Cancès


Claude Cancès, l'ancien patron du 36, nous fait pénétrer dans le saint des saints, l'un des services les plus prestigieux du Quai des Orfèvres : la Brigade criminelle. La Crim !
Dans le prolongement du livre Histoire du 36, Quai des Orfèvres (Mareuil Éditions), il nous ouvre à nouveau ses archives en se penchant sur le passé des « Maigret » qui ont fait les grandes heures de la Brigade. Conteur inimitable, cet ancien commissaire à la Crim' nous raconte plus d'un siècle d'affaires criminelles, de dossiers palpitants, émouvants et toujours étonnants. De Bonnot à Guy Georges en passant par Violette Nozière, le Docteur Petiot, le gang des Tractions Avant, le Japonais cannibale, Michel le Fou, l'affaire Jean de Broglie ou encore le calvaire du baron Empain, mais aussi les Irlandais de Vincennes sans oublier les attentats de 2015.
Avec Claude, le lecteur traquera les kidnappeurs, les terroristes et les tueurs en série. Coups de gueule, nuits d'interrogatoires, filatures, planques, rien ne lui sera épargné !

 

 
James Bond n'existe pas - Mémoires d'un officier traitant
François Waroux

 

Officier traitant à la DGSE durant vingt ans, François Waroux lève le voile sur la réalité de ceux que l'on appelle les « espions ». Il révèle les méthodes de surveillance, les manipulations par les agents, les techniques de filature, le travail sous couverture, les méthodes de chantage. Il confie aussi les conflits moraux d'un homme des services secrets amené à faire taire sa conscience pour servir son pays.
En tant que spécialiste de l'espionnage industriel et du renseignement politique, il a été envoyé en mission aux États-Unis, en Éthiopie, au Sénégal, en Tunisie ou au Pakistan. Sous une fausse identité ou intégré en ambassade sous couverture, ce Saint-Cyrien fut confronté aux dictatures africaines, au fondamentalisme islamiste ou aux arrière-cuisines des grands groupes internationaux, sur fond de guerre froide et de guerre technologique.

 
Le dernier saut
Jean-Louis Fiamenghi et Franck Hériot

 

Paris, rue de Tanger. En planque depuis plusieurs jours, le Raid s apprête à passer à l action. Objectif : interpeller trois terroristes qui viennent de commettre des attentats meurtriers dans la capitale. Alors qu il est sur le point de réunir ses hommes avant l intervention, Skyfall, nom de code du patron du Raid, reçoit sur son téléphone mobile le portrait-robot de l un des terroristes. Il s agit d une vieille connaissance. Ce nouvel élément conduit Skyfall à changer le plan de l opération. Il décide alors de prendre la tête de la colonne d intervention...
Réussira-t-il à convaincre ce terroriste de baisser les armes ? Le lien secret qui le lie à cet homme l empêchera-t-il de réussir sa mission ? Le passé sera-t-il plus fort que le fanatisme religieux ?
Dans ce polar qui s inspire de faits réels, Jean-Louis Fiamenghi, ancien chef du Raid, et l écrivain Franck Hériot nous plongent dans les coulisses des unités d intervention et des services de renseignement français de ces vingt dernières années.

 

Une plongée captivante dans les archives de la Préfecture de police et de l'Identité judiciaire ! Photographies, rapports, enquêtes, pièces à conviction, lettres et fiches rythment les pages de cet ouvrage sur lequel on se précipite avec curiosité. On se promène dans les coulisses de l'Histoire, la grande et la petite, de la plus ancienne à la plus récente, avec fascination, découvrant par l'image toutes ces affaires retentissantes qui ont ponctué la vie du mythique Quai des Orfèvres, croisant au passage un certain Georges Simenon, en compagnie d'un policier qui devait lui inspirer le célébrissime commissaire Maigret.

Histoire du 36 illustrée

Claude Cancès & Charles Diaz            

 

La lumière est l'avenir de l'homme

Docteur Yann Grangier

 

Breton vivant en Bretagne où, durant de longs mois, le soleil joue à cache-cache avec les nuages, le docteur Grangier a rapidement fait le rapprochement entre le manque de lumière et l’humeur des patients qu’il recevait dans son cabinet. Des patients souvent maussades et cafardeux, dont les symptômes se manifestaient presque simultanément après plusieurs jours de grisaille. Après les avoir écoutés, le docteur Grangier a dû se rendre à cette évidence qu’ils souffraient tous du même mal : un déficit de lumière. Il ne s’est pas arrêté là, utilisant la lumière pour faire diminuer certaines douleurs post-opératoires. Une méthode bien plus efficace que les médicaments. Ce n’est pas lui qui l’affirme… mais ses patients.

L’ambition du Docteur Grangier est d’offrir au plus grand nombre la possibilité de profiter des bienfaits de la lumière artificielle et de débusquer les mystères qu’elle recèle encore. Et ils sont nombreux. 

 

Jacques Mesrine (1936-1979) est l'homme de tous les paradoxes : homme de territoire et globe trotteur, petit bourgeois et grand rebelle, romantique et brutal avec les femmes, tout à la fois séduisant et terrifiant pour tous...La complexité du "personnage' interpelle d'autant plus qu'il est difficile de trier dans le labyrinthe de mensonges entourant sa vie. Une vie qui pour Jean-Marc Simon vaut d'ailleurs bien mieux que sa mort. Et pourtant...
" Pour en finir avec Jacques Mesrine ", lui aussi, il se propose aujourd'hui de démonter les rouages de ces 7 Cercles de la mort qui, selon lui, en se dessinant au fil des ans, ont amené de longue main cette fin sanglante : ces 7 cercles mortifères (sa nature dangereuse, sa "grande gueule', la police...) qui se sont croisés voici 40 ans.
Deux "clans' s'affrontent en effet depuis 40 ans autour de cette mort : ceux pour qui elle s'est faite "comme ça', dans l'alchimie de l'action ; ceux pour qui elle a été préméditée, Mesrine ayant été abattu, plus que neutralisé. Parce que cette mort alimente le mythe, l'auteur nous confie son propre regard, son intime conviction, sur cette fin guère moins complexe que cette vie tout entière...

Patron du RAID : Face aux attentats terroristes

La tuerie de Charlie Hebdo et la prise d'otages à l'Hyper Cacher porte de Vincennes en janvier 2015, les attentats du 13 novembre à Paris quelques mois plus tard, l'opération de Saint-Denis, l'attentat de Magnanville visant un couple de policiers en juin 2016, l'attaque au camion-bélier sur la promenade des Anglais à Nice le 14 juillet, l'attentat dans une église à Saint-Étienne-du-Rouvray douze jours plus tard... Jamais un chef du RAID n'aura dû faire face à autant d'attaques terroristes en quatre ans passés à la tête de la plus prestigieuse unité d'élite de la police.
Jean-Michel Fauvergue s'est confié à Caroline de Juglart, journaliste à M6. Il raconte son histoire et celle de son unité de l'intérieur. Comment a-t-il mené les hommes en noir au combat pour sauver la vie des otages ? Qu a-t-il pensé au moment de donner les « Top assaut » ? Comment a-t-il réorganisé son service pour mieux lutter contre les nouvelles menaces terroristes et protéger ses concitoyens ?

 
 

Charlotte Gainsbourg l'exquise esquisse

Ce livre raconte l'histoire minutieuse et abondamment documentée de la fille de Serge Gainsbourg et Jane Birkin, à travers ses trente-trois années de carrière. Tour à tour actrice, chanteuse et égérie de mode, Charlotte Gainsbourg a su durablement s'installer dans le paysage culturel français par ses choix audacieux et ses collaborations fructueuses. Truffé d'anecdotes et enrichi d'une grande quantité d'extraits d'interviews d'époque des principaux intervenants, ce livre trace les contours de l'une des personnalités les plus secrètes et attachantes du cinéma français. Le livre est agrémenté d'un cahier photos et de la filmographie et discographie complètes de l'artiste.

Fabrice Bellengier

 

Mémoires de Rossignol, ex-inspecteur de la sûreté

Charles Diaz, Gustave Rossignol

L’inspecteur Gustave Rossignol est l’une des grandes figures du quai des Orfèvres de la fin du 19esiècle quand la Troisième République invente sa police républicaine. Malin, courageux et
infatigable – ses collègues le surnomment l’Oiseau-Mouche, Rossignol a des états de service exceptionnels. En dix-neuf ans d’activité dans les rangs de la Sûreté parisienne, il a eu à fréquenter tous les milieux, à commencer par les bas-fonds de la capitale. Ses enquêtes l’ont conduit à affronter des terroristes anarchistes, des assassins, des voleurs et des escrocs de tous poils. Et à opérer quelque 2 000 arrestations. C’est cet extraordinaire parcours qu’il relate avec verve et sans tabou dans ses mémoires qui font revivre le Paris clandestin de l’époque et font partager au lecteur les coulisses de la police criminelle d’alors, pleines d’obstacles, d’agitation et de troubles secrets. Ces mémoires sont à la fois un incroyable récit qui tient parfois du polar et un texte de référence pour l’histoire de l’institution policière.

 

Le RAID, comment manager une unité d'élite ?

Jean-Michel Fauvergue

 

« J’ai eu la chance de diriger le RAID pendant près de 4 ans. Cette magnifique expérience m’a mis au contact de policiers d’élite, sélectionnés sur des critères très particuliers, parmi les meilleurs.
De 2013 à 2017, l’unité est intervenue pour mener des assauts ou assister d’autres services lors des attaques terroristes de Charlie Hebdo, Porte de Vincennes, le Bataclan, Saint-Denis, Magnanville,
Nice, Saint-Étienne du Rouvray, etc. »

« Commander les hommes du RAID dans une période particulièrement riche en événements m’a permis de développer un certain nombre de qualités managériales. C’est cette expérience que j’ai souhaité développer dans ce livre afin qu’elle puisse profiter ou être transposable à ceux qui,  travaillant dans d’autres organisations ou dans l’entreprise, veulent s’inspirer du management qui a
été le mien et celui de notre équipe dirigeante. »

 

Mon témoignage sur l'affaire Pierre Conty, Le Tueur fou de l'Ardèche

Henri Klinz

« 24 août 1977 : Ce qui n'aurait dû être qu'un banal fait divers vire au tragique. Par-delà la campagne ardéchoise un drame se prépare : passions, argent, terrorisme, politique, mouvement hippie et grande famille forment la trame de cette affaire. Ce jour-là débute « l'affaire Conty » « J’y étais. J’avais 25 ans. En compagnie de mon collègue, Dany Luczak, jeune gendarme comme moi, nous effectuions une tournée de routine. Nous sommes tombés de façon fortuite sur deux malfaiteurs qui venaient de commettre un hold-up à Villefort en Lozère et tentaient de regagner leur refuge à Chanéac dans l'Ardèche par de petites routes de campagne. Dany fut abattu de sang-froid alors que le fusil mitrailleur enrayé de Pierre Conty me laissa la vie sauve et que dans un éclair de lucidité son complice Stéphane décida de m'épargner.  »
Survivant du tueur Pierre Conty, le gendarme Henri Klinz a enquêté sur cette affaire pendant 35 ans. Ce livre est son témoignage. Pierre Conty, militant anarchiste, fondateur d’une communauté hippie a été condamné à mort par contumace en 1980 pour le meurtre de 3 personnes. Il n’a jamais été arrêté.

 

Les Gorilles de la République

Gilles Furigo

 

Gilles Furigo a passé 23 ans au SPHP, le service de protection des hautes personnalités. Ses missions : prendre en charge l’organisation et la sécurité des visites officielles en France et à l’étranger, assurer la protection des dirigeants ou anciens dirigeants de la République française.

 

Dans ce livre, il raconte pour la première fois l’histoire de son service, un service créé en 1935 qui a longtemps cultivé une certaine discrétion dans la plus pure tradition du « Secret du roi ». D’Abraham Lincoln à John Fitzgerald Kennedy, de Sadi Carnot à Paul Doumer, de nombreux chefs d’État ont été les victimes de déséquilibrés ou d’opposants politiques. Grâce à son regard de professionnel, Gilles Furigo nous explique d’abord comment certains attentats qui ont changé le cours de l’histoire auraient pu être évités… avant de revenir sur l’actualité internationale de ces vingt-cinq dernières années que sa carrière hors norme lui a permis de vivre en direct !

Charles Péguy, Le visionnaire

Samuel Bartholin, en collaboration avec Bertrand Constant

 

Août 1914. Charles Péguy s’apprête à rejoindre son régiment et partir en guerre. Alors qu’il ferme le siège de sa revue, les Cahiers de la Quinzaine, un jeune journaliste se présente à lui, disant chercher à rédiger un portrait du poète…

Un dialogue, parfois complice, parfois vif et contradictoire, s’entame entre les deux hommes. Péguy revient à cette occasion, avec une rare intensité, sur les épisodes les plus marquants de sa vie.

 

Le texte du spectacle, écrit par Samuel Bartholin en collaboration avec Bertrand Constant, permet de découvrir ou de redécouvrir ce grand poète et journaliste, homme libre et visionnaire, qui a toujours refusé de s’enfermer dans les idéologies de son temps pour penser l’espérance et la fragilité de la condition humaine.

 
 

Ces grands flics qui ont fait le 36

Claude Cancès, en collaboration avec Charles Diaz

Ce livre trace le portrait de ces enquêteurs hors pair, de ces 'grands patrons', d'une autre époque et livre les coulisses non seulement des enquêtes retentissantes qu'ils ont traitées mais aussi des combats qu'ils ont menés pour défendre leur métier et le droit à la vérité. On découvre ainsi des personnages hauts en couleur comme l'inspecteur Rossignol, le roi de la filature et du déguisement ; d'autres plus inquiétants, comme le commissaire manchot Kuehn cachant sa prothèse en bois sous un gant noir. On revit les luttes acharnées contre des criminels de haut vol, du dynamiteur Ravachol, de la bande à Bonnot à la pathétique empoisonneuse Violette Nozières, des tueurs en série Petiot, Paulin ou Guy Georges à Mesrine ou au gang des postiches, ces figures du grand banditisme. On partage les craintes, les doutes, les espoirs, les succès et les déceptions d'une pléiade de grands policiers - qu'ils se nomment entre autres Xavier Guichard, François Le Mouel, Robert Broussard ou encore Martine Monteil -, et le regard qu'ils portent sur les profondes réformes qui ont changé la police d'hier à aujourd'hui. On croise aussi les divisionnaires Guillaume et Massu qui ont servi de modèle à Georges Simenon pour donner de la consistance à l'épais et solide commissaire Maigret, personnage de roman qui reste la figure emblématique du 36 quai des Orfèvres.

Démineur

Victor Ferreira

Démineurs... Au-delà des fantasmes cinématographiques, ce métier reste l'un des plus dangereux au monde. La conscience de la mort confère à ces femmes et à ces hommes une perception unique du danger et les incite à une démarche introspective lorsque, chaque jour, ils retournent faire leur travail. Adrénaline ? Goût du risque ? Engagement ? Qui sont-ils réellement ? Et quelle est leur histoire ?

 

Ancien Légionnaire, Victor Ferreira est allé sur le terrain à la rencontre des démineurs afin de nous offrir les témoignages exceptionnels et inédits de ces professionnels qui risquent leur vie au quotidien. Il s'est rendu au Mali, avec les démineurs de la Force Barkhane, ainsi que dans de nombreux endroits en France : à Brest, pour rencontrer les plongeurs démineurs, à Paris, pour échanger avec les démineurs de la Police judiciaire et de la Sécurité Civile, également dans divers régiments du Génie à Angers, Saint-Christol, Valdahon...

 

Elle s'appelait Emma

Alain Thiesse

Elle s’appelait Emma est l’histoire émouvante d’un bébé né trop tôt, grand prématuré, que l’on n’arrivera pas à sauver et qui s’éteindra dans sa sixième année. Son père, Alain Thiesse, est journaliste à l’Est Républicain. Dans un vibrant hommage à sa fille Emma, il raconte son calvaire entre espoir et désespoir, réanimation, acharnement thérapeutique et handicap.

 

À l’heure où les débats sur la fin de vie des grands prématurés commencent à trouver un large écho, ce livre poignant a le mérite de poser les vraies questions : celles qui dérangent mais qui sont nécessaires à la prise en compte d’une meilleure communication et de plus d’humanité et d’écoute de la part du monde médical envers les patients et leur famille.

 

Dans cette édition actualisée, Alain Thiesse raconte dans un nouveau chapitre comment, après le décès d’Emma, lui et sa compagne continuèrent à mener un combat judiciaire acharné : douze ans de batailles, de procédures pénales et administratives. Douze ans de lutte effrénée. C’est deux fois plus de temps temps qu’il ne put en passer avec Emma.

 

 

Nom de code : M

Henry Hemming

Saviez-vous que M a vraiment existé ? Le mythique patron du MI6 dans James Bond, incarné tour à tour à l’écran par Bernard Lee, John Huston, David Niven, Edward Fox, Robert Brown, Judi Dench et Ralph Fiennes, s’inspire notamment de Maxwell Knight, nom de code M, que Ian Flemming, le créateur de James Bond avait rencontré à plusieurs reprises… La vie de Maxwell Knight est un vrai roman. Amateur de jazz et passionné de nature, il est aujourd’hui connu comme étant le meilleur officier traitant que le MI5 ait jamais engagé. Sa force : avoir réussi à créer un réseau d’espion hors du commun. Il fut le premier à se rendre compte des avantages indéniables à recruter des femmes et reste l’un des artisans principaux du démantèlement des mouvements fascistes britanniques durant la seconde guerre mondiale ! M est devenu un agent légendaire malgré son manque total de qualifications... Son atout qui le différencie de ses pairs est sa capacité extraordinaire à transformer « Monsieur Tout-le-monde » en un espion intrépide. L’auteur révèle dans ce livre, et pour la première fois, le nom et l’histoire de ces hommes et femmes qui, sous l’égide de M, prirent tous les risques en infiltrant les organisations politiques les plus dangereuses de l’époque. Jusqu’ici, leurs identités étaient restées secrètes. La publication de ce livre rend enfin hommage à ces personnes courageuses qui ont su faire passer avant toutes choses l’intérêt de leur pays.

 
 

BRI : histoire d'une unité d'élite

Danielle Thiéry

Aujourd'hui, la BRI (Brigade de Recherches et d'Intervention) se fait discrète, par essence, par nécessité, et n'en est que plus efficace. Mais l'Antigang a connu son heure de gloire médiatique dans les années 1970, lorsque le non moins médiatique Robert Broussard était à sa tête, pourchassant les ravisseurs du baron Empain ou traquant l'ennemi public n°1, Jacques Mesrine. Mais qui sait que la BRI doit son existence à un autre grand flic, François Le Mouêl qui, en 1964, imagine une méthode révolutionnaire pour traquer les voyous ? Qui a jamais raconté par le détail ces " autres affaires " oubliées des Unes des journaux, ces mois de filatures, de surveillance H24, parsemés de rebondissements et à l'issue toujours incertaine ? Au fil des dossiers, des plus célèbres aux plus méconnus, ce livre ne se contente pas de donner la parole aux seuls patrons de l'Antigang, mais aussi à ces hommes qui ont fait et font encore l'histoire de cette unitéexceptionnelle de la PJ parisienne.

Charlie Hebdo, les attentats du 13 novembre, Saint-Etienne de Rouvray... les policiers de la BRI sont en première lignes des multiples attaques terroristes qui bouleversent notre pays depuis quelques années. Leur témoignage précieux est indispensable pour mieux comprendre cette période trouble de notre Histoire récente, et pour rendre hommage à ces hommes et ces femmes qui, au quotidien, risquent leurs vies pour sauver la notre.

 

 

Histoire de la police judiciaire de Marseille

Alain Tourre

S’il y a une ville où l’histoire judiciaire a été et est particulièrement riche, c’est bien Marseille. Il suffit de citer des noms, des affaires sans aucun commentaire superflu pour faire travailler notre mémoire, ressusciter l’imaginaire collectif. Qu’on en juge : le vol des bijoux de la Bégum, l’affaire Dominici, la French Connection, Mémé Guérini, l’affaire Ranucci, Francis le Belge, Jacky Imbert dit le Mat, Roberto Succo, l’assassinat de Yann Piat, la mort du juge Michel, la tuerie du bar du Téléphone... Sait-on encore que c’est ici qu’un certain Marcantoni – l’affaire Markovic – prit goût aux braquages après avoir tâté du fusil mitrailleur dans les rangs de la résistance ? Se souvient-on que c’est ici qu’Alexandre Ier fut assassiné ? Sait-on que c’est ici qu’a été exécuté le dernier condamné à mort de France ? Sait-on que c’est à Marseille que l’inspecteur Canonge, de la police judiciaire, a inventé le fichier qui porte son nom et à qui nombre de malfaiteurs doivent leur arrestation ?

Édité en 2011, cet ouvrage est aujourd’hui réactualisé. Alain Tourre évoque également les dernières affaires : la lutte contre les trafiquants de stupéfiants dans les cités et le narco-banditisme, l’arrestation de Patrick Salameh, le premier tueur en série de Marseille, l’affaire Hélène Pastor, les attaques terroristes de Nice, de la gare Saint-Charles, de Carcassonne et Trèbes, et pour cette dernière, le sacrifice du colonel Beltrame…

 

Quand le lys terrassait la rose

Daniel de Montplaisir

Jamais, dans l’histoire du monde, deux démocraties ne se sont fait la guerre. Mais avant qu’elles ne le deviennent, que de massacres ! Ainsi l’Angleterre et la France se sont-elles affrontées, souvent avec une incroyable violence, durant sept cent quarante-neuf ans. Chacune a essayé d’envahir l’autre, ou de la, dominer, ou de l’empêcher d’en dominer d’autres. Toutes deux ont justifié l’appellation mutuelle d’ « ennemi héréditaire ». Pour bâtir ensuite une paix, puis une alliance, qui dure maintenant, depuis deux cents ans. Et pour construire ensemble une Union européenne, que l’une des deux s’apprête à quitter. On attribue à saint Augustin l’aphorisme « nul ne peut prédire ce que sera le passé ». C’est sans doute pourquoi l’impression dominante de la longue histoire du couple franco-britannique donne l’Angleterre toujours victorieuse et la France toujours vaincue. Ce qui est faux, du moins sur le plan militaire. Durant leur millénaire face-à-face, les deux pays ont participé à une trentaine de guerres, seuls ou dans le cadre de coalitions, et se sont combattus au cours de deux cents batailles majeures. On sait rarement que la France a en remporté les deux tiers. Ce livre, fruit d’une minutieuse recherche, en retrace le cheminement.

 

La chat d'Oran

Georges Salinas

Oran, 1961. Au lendemain du putsch raté des généraux, l’Algérie s’enfonce dans ce que certains refusent d’appeler une guerre. C’est pourtant bien une guerre qui ensanglante les rues du pays, d’Alger à Oran, une guerre sans pitié que se livrent les indépendantistes du FLN et les hommes du CRA, le Centre de renseignements et d’actions, unité antiterroriste composée de militaires et de policiers. Et c’est l’un d’eux, Antoine Delarocha, surnommé Le Chat d’Oran, que l’auteur nous propose de suivre dans une course contre la montre effrénée pour déjouer un attentat qui pourrait bien être le plus meurtrier jamais commis de ce côté-ci de la Méditerranée. Quarante-huit heures pour éviter un massacre! Quarante-huit heures à couper le souffle au cours desquelles Le Chat d’Oran va devoir non seulement sauver sa peau, mais aussi celle de ceux qui lui sont les plus chers : sa femme et ses trois enfants que ses ennemis se sont juré d’assassiner. Finalement, comme des milliers d’autres pieds-noirs, il devra choisir entre… « la valise ou le cercueil ».

Ce roman, peinture fidèle d’une société à jamais disparue, décrit avec une précision chirurgicale les coulisses d’une histoire inspirée de faits et de personnages réels où se mêlent l’action, la politique et l’amour.

 

La mémoire du vin

Marc Paitier

Le vin constitue le plus ancien élément du patrimoine de l’humanité. La culture de la vigne et
l’élaboration du vin ont favorisé la sédentarisation de groupements humains nomades. Elles sont à
l’origine de la création des premiers villages, de l’émergence d’une organisation sociale et politique avec
ses hiérarchies et ses règles, de l’attachement à une terre et une patrie avec la nécessité de la défendre.
Elles ont aussi largement contribué au développement d’une vie intellectuelle et artistique. C’est ainsi que le vin est à l’origine des premières civilisations. Aujourd’hui, dans un monde matérialiste et virtuel, le vin maintient le lien avec la terre, les saisons et l’ordre de la nature. Il a largement contribué à façonner l’identité française. Trop souvent considéré comme une seule source de plaisir, le vin est bien davantage que cela. Il est l’expression la plus aboutie de notre civilisation gréco-latine. Il n’a cessé de rapprocher les hommes au fil des siècles. Il demeure le meilleur antidote à la pensée unique, à la banalisation du monde et au retour de la barbarie.

 

La mémoire du vin

Marc Paitier

Le vin constitue le plus ancien élément du patrimoine de l’humanité. La culture de la vigne et
l’élaboration du vin ont favorisé la sédentarisation de groupements humains nomades. Elles sont à
l’origine de la création des premiers villages, de l’émergence d’une organisation sociale et politique avec
ses hiérarchies et ses règles, de l’attachement à une terre et une patrie avec la nécessité de la défendre.
Elles ont aussi largement contribué au développement d’une vie intellectuelle et artistique. C’est ainsi que le vin est à l’origine des premières civilisations. Aujourd’hui, dans un monde matérialiste et virtuel, le vin maintient le lien avec la terre, les saisons et l’ordre de la nature. Il a largement contribué à façonner l’identité française. Trop souvent considéré comme une seule source de plaisir, le vin est bien davantage que cela. Il est l’expression la plus aboutie de notre civilisation gréco-latine. Il n’a cessé de rapprocher les hommes au fil des siècles. Il demeure le meilleur antidote à la pensée unique, à la banalisation du monde et au retour de la barbarie.

 

 

Jonathan Drutel, Ironman

Jonathan Drutel et Laura Sahin

Atteint depuis la naissance de la mucoviscidose, Jonathan Drutel raconte, dans ce livre, son combat quotidien contre la maladie. Suivi avec attention par le corps médical, Jonathan subit une première greffe bi-pulmonaire à 24 ans, sans succès. Puis, un an plus tard, une double greffe cardio-pulmonaire, cette fois-ci, fonctionne : c'est une bataille gagnée. Une de plus !

Âgé alors de 25 ans, il lui faut trouver un défi, une source de motivation pour donner un cap à son existence. Jonathan se met à la course à pied puis au vélo. En 2017, après une préparation de plusieurs mois, il parvient à achever le Marathon de Paris, une victoire qui lui aura fait perdre quatre kilos en cinq heures et seize minutes. Bientôt, une idée germe dans son esprit : participer à l'un des triathlons les plus durs au monde : l'Ironman, cette épreuve mythique de 3,8 km de natation, 180,2 km de vélo et 42,195 km de cours à pied !

Dans cet ouvrage, écrit en collaboration avec la journaliste Laura Sahin, Jonathan Drutel nous livre sans concession ses échecs mais aussi ses victoires, sa volonté d'avancer, de ne jamais abandonner et de redonner de l'espoir à ses proches et aux malades. Au fil du récit, le portrait d'un homme touchant, déterminé et profondément altruiste se dessine.

 

FEMME DE POLICIER D'ÉLITE

VÉRONIQUE FAUVERGUE, CATHERINE SALINAS ET CAROLINE DE JUGLART

Véronique Fauvergue et Catherine Salinas assistent toutes deux en direct sur leur écran de télévision à l’assaut mené conjointement par leur époux, le patron du RAID et le numéro 2 de la BRI, à l’Hyper Cacher, porte de Vincennes à Paris. Mariées à deux policiers d’élite, leur vie et celle de leurs enfants peuvent alors basculer à tout instant. Ce 9 janvier 2015, chaque minute qui s’écoule accroît leur tension : leur époux rentrera-t-il ce soir ? Comment parvenir à mener une vie d’épouse et de mère malgré les absences répétées de leur mari, les dangers qu’il affronte  et le risque constant de le perdre ?

C’est la première fois que deux femmes de policier d’élite se réunissent autour d’un livre, co-écrit avec la journaliste Caroline de Juglart, pour témoigner de leur quotidien d’épouse et de mère. Confrontées aux absences de leur mari, aux dangers qu’il affronte, ces femmes se livrent en toute transparence et sans concession et racontent notamment comment elles ont vécu les attentats de 2015 à 2017.

 

MOI, OSCAR ZIEGLER, DERNIER COMPAGNON DE LA LIBÉRATION

HENRI WEILL

Nous sommes en juin 1940 à Bordeaux, Oscar Ziegler a quitté l’adolescence mais n’a pas encore atteint l’âge adulte. Il pense aussi avec intérêt aux filles qu’il désire sans oser les aborder. Il a des sentiments de jeune homme. Mais le 17 juin, l’ordinaire s’effondre... Le maréchal Pétain annonce à la radio qu’il demande l’armistice. Avec deux amis, qui comme lui ne peuvent envisager la défaite, Oscar choisit de poursuivre le combat. Mais où ? Ce livre est le roman d’une époque pas si lointaine qui vit des jeunes gens pétris d’idéal, choisir de quitter famille, études, emploi, pays parce qu’ils refusaient la soumission nazie. Devant eux, un impénétrable avenir...

De missions en Ariège et en Haute-Marne à la mort de Philippe Henriot en juin 1944 à Paris, cet ouvrage détaille les étapes d’un Français qui très tôt a dit non ! Pour cet engagement, il recevra la croix de la Libération. Aujourd’hui, il ne reste plus que quatre compagnons de la Libération en vie sur 1038.

LE GUIDE COMPLET POUR INVESTIR DANS DANS LES CRYPTOMONNAIES ET LES ICOS

STANISLAS DE QUÉNETAIN

En 2008, lorsque le bitcoin a été inventé, son prix était d’1 cent. 1 dollar US investi à l’époque pouvait rapporter 2 millions de dollars US fin 2017. Aujourd’hui, le nouvel Eldorado des cryptomonnaies s’appelle ICO, pour « Initial Coin Offering ». C’est une méthode de levée de fonds qui fonctionne via l’émission d’actifs numériques échangeables contre des cryptomonnaies durant la phase de démarrage d’un projet.

 À la frontière entre le financement participatif et l’Offre publique d’achat, les ICO bousculent l’ordre établi par leur simplicité, leur accessibilité et leur popularité. Apprendre à investir dans les ICO est sans doute la meilleure façon d’apprendre à investir dans les cryptomonnaies.

 Ce guide pratique, le premier dans ce domaine, s’adresse aux néophytes comme aux plus expérimentés en dispensant de vrais conseils, fruits d’années d’expérience. Il est complet, didactique, et couvre tous les aspects du sujet. Il guide le lecteur pas à pas dans son acquisition de cryptomonnaies et dans sa participation à une ICO.

 Une grille de questions l’aidera notamment à analyser méthodiquement une ICO.ur 1038.

 
 

DANS L’ENFER D’UNE PRISON ÉQUATORIENNE 

DANIEL DAVID TIBI

27 septembre 1995. Daniel David Tibi n’oubliera jamais cette date. En quelques heures, la vie de ce Français de 37 ans, installé depuis plusieurs années en Équateur, bascule dans l’horreur. Il est arrêté à Quito par deux policiers en civil, accusé de trafic de cocaïne. Il est innocent. Sans la moindre preuve, sans procès, sans jugement, après un premier passage à tabac, Daniel David Tibi est jeté dans l’une des pires prisons du pays : le centre de réhabilitation sociale pour hommes de Guayaquil.

L’espérance de vie d’un prisonnier y est des plus courtes ; seule y règne la loi du plus fort, de l’argent et de la corruption…

Pendant deux ans et demi, Daniel Tibi va lutter pied à pied pour ne pas sombrer, n’ayant d’autre choix que le recours, lui aussi, à la violence. Torturé à plusieurs reprises, malade, Daniel David Tibi n’est plus qu’un squelette ambulant quand il est enfin libéré le 23 janvier 1998. Il n’aura eu de cesse d’alerter la presse sur son cas, jusqu’à obtenir les excuses officielles de l’État équatorien et la condamnation de celui-ci par la Cour interaméricaine des droits de l’homme.

 En 2018, Daniel David Tibi est reçu par le nouveau gouvernement équatorien pour se porter partie civile dans le procès intenté par l’État équatorien pour sa détention arbitraire. Ses bourreaux vont enfin être jugés.

 

T'ar ta ta gueule à la récré est le premier récit jamais publié d' "un influenceur" sur les réseaux sociaux, internet et, plus généralement, le monde numérique.

Emery Doligé, alias " Mry ", fut longtemps l'un des blogueurs les plus influents. Dans le livre T'ar ta gueule à la récré, confessions d'un influenceur, il raconte comment il est tombé très jeune dans
la marmite d'Internet, en créant un blog devenu une référence (Choses Vues) et comment son ascendant dans le monde numérique et médiatique n'a cessé de grandir au point de lui faire perdre de vue une certaine réalité. Dans cet ouvrage qui peut se lire comme une " contrition numérique ", il raconte comment et pourquoi le Star-système, le monde politique et les médias lui ont déroulé le tapis rouge pendant plusieurs années. Dans ce culte du creux, il a progressivement pris conscience que l'univers parallèle qui s'ouvrait à lui ne pouvait plus se refermer. La libération de la parole, la place de la femme, le rapport à la Terre et à l'autre ont créé une ère nouvelle.
Au travers de ce parcours fait de paillettes, d'impunité, de certitude et parfois de haine, Emery Doligé montre aussi qu'une autre voie est possible.

 

Jacques Mesrine (1936-1979) est l'homme de tous les paradoxes : homme de territoire et globe trotteur, petit bourgeois et grand rebelle, romantique et brutal avec les femmes, tout à la fois séduisant et terrifiant pour tous...
La complexité du "personnage' interpelle d'autant plus qu'il est difficile de trier dans le labyrinthe de mensonges entourant sa vie. Une vie qui pour Jean-Marc Simon vaut d'ailleurs bien mieux que sa mort. Et pourtant...
" Pour en finir avec Jacques Mesrine ", lui aussi, il se propose aujourd'hui de démonter les rouages de ces 7 Cercles de la mort qui, selon lui, en se dessinant au fil des ans, ont amené de longue main cette fin sanglante : ces 7 cercles mortifères (sa nature dangereuse, sa "grande gueule', la police...) qui se sont croisés voici 40 ans.
Deux "clans' s'affrontent en effet depuis 40 ans autour de cette mort : ceux pour qui elle s'est faite "comme ça', dans l'alchimie de l'action ; ceux pour qui elle a été préméditée, Mesrine ayant été abattu, plus que neutralisé. Parce que cette mort alimente le mythe, l'auteur nous confie son propre regard, son intime conviction, sur cette fin guère moins complexe que cette vie tout entière...

 

Mieux qu'un simple collector édité pour le 40e anniversaire de sa mort, porte de Clignancourt, le 2 novembre 1979, ce coffret Jacques Mesrine composé du livre JACQUES MESRINE et d'un livret de photos tente de cerner au plus près la véritable personnalité du truand, ainsi qu'un parcours criminel et humain trop souvent travesti, y compris par lui-même.

De fait, pour bien comprendre un homme, dans ses actes et donc son fonctionnement intime, il faut certes prendre le temps d'étudier et de vérifier son aventure, mais aussi de l'observer et de l'écouter. Tel est le parti pris de ce coffret proposant des images à l'appui de cette biographie, particulièrement fouillée, de près de 1 000 pages. Autant dire la référence.
Instruisant à charge et à décharge, recoupant les récits des témoins à la lumière des deux ouvrages de Jacques Mesrine (L'Instinct de mort, Coupable d'être innocent), Jean-Marc Simon propose ici un portrait nuancé et sensible d'un truand à la fois redoutable et séducteur, d'un homme imprévisible et pourtant attaché aux traditions, d'un globe-trotter prisonnier de son territoire.
Voleur et kidnappeur, génie du braquage et provocateur (il fut avec Coluche l'un des " poils à gratter " de l'ère giscardienne), manipulateur mais aussi enfant perdu de son époque (la guerre d'Algérie, 68, les Années de plomb), cet " homme paradoxe " voit ainsi son parcours et sa personnalité enfin restitués dans toute leur complexité.
Un cahier de 32 pages de plus de 70 photos illustre ce récit au sein de ce coffret.

" Sa mascotte est la panthère, sa devise tient en trois mots : " Servir sans faillir ". Tatiana n'y a jamais dérogé. Elle s'est imposée en prouvant que la négociation n'est pas une question de genre mais avant tout une affaire de spécialistes. C'est la crédibilité de l'interlocuteur ou de l'interlocutrice qui compte. Aussi, il est important d'avoir une diversité de profils, et à ce titre elle a fait la démonstration qu'il serait hautement fautif de prétendre pouvoir se passer des femmes. C'est ainsi qu'elle a été amenée à traiter des situations très délicates, avec des terroristes et des personnes radicalisées, de l'Afghanistan à la Côte d'Ivoire, du Bataclan à Magnanville. "
Extrait de la préface de Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre

Tatiana Brillant a été négociatrice au RAID. Pendant plus de 13 ans, elle fut le seul officier féminin à exercer ce métier au sein de cette prestigieuse unité d'élite. Reconnue pour son abnégation, son professionnalisme mais aussi sa discrétion, elle a accepté de raconter son parcours pour inspirer celles et ceux qui peut-être, un jour embrasseront la carrière mais aussi pour aller à l'encontre de certaines idées reçues... Car si cela n'a pas toujours été facile au début, Tatiana a très vite su s'imposer.
Grâce à la négociation, Tatiana a permis la résolution de nombreuses affaires, qu'il s'agisse de forcenés, de prises d'otages, d'enlève ments ou d'affaires impliquant des terroristes. Certaines furent tès médiatiques... Ce livre qui mêle témoignages personnels et plongées au cœur de l'action est le récit d'une femme d'exception.

 

NOUS SUIVRE

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • LinkedIn Social Icon

©Mareuil Éditions 2015